Pourquoi et comment obtenir l’inscription sur la liste rétrocédable (modalités et délais) ?

Introduction

Inscription sur la liste des spécialités rétrocédables : un dispositif sanitaire permettant la dispensation par la PUI de l'hôpital

Réponse apportée par le Leem

Sur avis de l'ANSM, la DGS peut autoriser la rétrocession du médicament par la PUI de l'hôpital. Lors du dépôt du dossier à la commission de la transparence de la HAS, la demande d'inscription sur la liste des spécialités rétrocédables doit y être précisée. Aucune démarche du laboratoire n'est nécessaire.