Comment financer la formation de mes collaborateurs ?

Introduction

Amené au cours de sa vie professionnelle à changer plusieurs fois de métier ou d'entreprise, le salarié est amené à se former tout au long de sa vie pour développer ses compétences. Plusieurs possibilités s'offrent à lui pour financer ses projets de formation : plan de formation de l'entreprise, Congé Individuel de Formation, Compte personnel de formation et périodes de professionnalisation.

Réponse apportée par le Leem

Toutes les entreprises, quelle que soit leur forme juridique, sont tenues de participer  au financement de la formation professionnelle continue des salariés. Depuis la loi n°2014-288 du 5 mars 2014 (applicable sur la masse salariale 2015) les entreprises contribuent à la formation professionnelle au taux légal unique de 0.55% (entreprises de moins de 10 salariés) et de 1% pour les entreprises de 10 salariés et plus. A cette obligation légale peut s’ajouter une contribution conventionnelle lorsqu’un accord collectif de branche le prévoit. Les contributions légales sont mutualisées par l’OPCA. Pour maintenir son niveau d’investissement formation, l’entreprise peut aussi librement verser une contribution volontaire à l’OPCA DEFi. L'OPCA DEFi collecte l'ensemble des contributions.

Le salarié peut quant à lui bénéficier d'une formation prévue dans le cadre du plan de formation qui vise a assurer l'adaptation de salariés à leur poste de travail. Mais il peut décider de bénéficier d'autres formations, telles que celles mobilisables dans le cadre du CPF (compte personnel de formation).

Pour aller plus loin: la Branche a signé le 19 novembre 2014 un accord collectif sur la formation professionnelle et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).